Gilhac-et-Bruzac

  • Gilhac-et-Bruzac
  • Gilhac-et-Bruzac
  • Gilhac-et-Bruzac
  • Gilhac-et-Bruzac
  • Gilhac-et-Bruzac
  • Gilhac-et-Bruzac
  • Gilhac-et-Bruzac
  • Gilhac-et-Bruzac
  • Gilhac-et-Bruzac
  • Gilhac-et-Bruzac
  • Gilhac-et-Bruzac
  • Gilhac-et-Bruzac
  • Gilhac-et-Bruzac
  • Gilhac-et-Bruzac
  • Gilhac-et-Bruzac

Accueil du site > annexes > Le Cynips

Le Cynips

Le Cynips Le cynips, c’est quoi ? Le cynips est une micro-guêpe de quelques millimètres, noire aux pattes orangées, que l’on peut observer entre mi-juin et mi-août (insectes adultes en vol, ou en train de pondre sur les bourgeons). Il est considéré comme le principal ravageur de la châtaigne au niveau mondial.

Sauvegarder la châtaigneraie ardéchoise Lutte biologique La quasi-totalité des variétés de châtaignes ardéchoises sont sensibles au cynips.
- « Cliquer sur la photo pour plus d’infos »


Torymus sinensis

Torymus sinensis Une seule lutte possible : la lutte biologique par Torymus sinensis.
- « Cliquer sur la photo pour plus d’infos »
Par ailleurs, des châtaigniers entretenus sont plus vigoureux et résistent mieux aux attaques du cynips. Vous évitez ainsi les risques de les voir mourir car trop affaiblis par le cynips combiné aux autres maladies (notamment le chancre de l’écorce).

En cas de taille ou d’élagage, il ne faut pas détruire les déchets de taille l’hiver même. Les galles présentes sur les branches en hiver ne contiennent plus de cynips mais peuvent contenir des Torymus. Il faut donc attendre leur sortie (avril-mai) avant de détruire les galles.

Informations complémentaires sur le site du Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche : www.parc-monts-ardeche.fr/ ou www.cynips-chataigne-ardeche.com



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF